Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 21 sites d'information à découvrir

    Les sites d'information fleurissent sur Internet.  Des sites participatifs et d'autres pas du tout. Des sites de journalistes réputés (pour leur réputation!) et des sites "pro am" (regroupant des contributions d'internautes sous l'oeil de professionnels). Des sites francophone, évidemment. certains sont très connus, d'autres pas.

    J'en ai sélectionné une vingtaine.

    Je les ai classé. J'ai choisi le classement Alexa. Alexa classe les sites en fonction de leur audience. Ce classement est à prendre avec des pincettes, mais il a le mérite de prendre en compte tous les sites.

    J'ai également donné mon avis sur ces sites et j'ai cité la description que les auteurs font de leur site. 

    1. Rue89

    1558269271.gif

     

     

     

      

    Classement Alexa: 8 858

    Mon avis: Rue89, c'est le plus connu des sites d'informations français lancés récemments. Il est orienté à gauche. Trop, disent certains, notamment ceux qui souhaiteraient élargir son audience. Trop à gauche, ça voudrait dire trop militant et pas assez journalistique.

    Pour autant, Rue89 est un site apprécié, abondamment cité. Pour les Internautes et les blogueurs il réussit à marier l'aspect "sauvage" d'un site où les utilisateurs peuvent s'exprimer et le sérieux d'un média piloté par des journalistes aguerris. 

    Comment ils se décrivent: "C'est un site d'information conçu pour Internet, qui n'est pas adossé à un média traditionnel. C'est un projet journalistique indépendant, qui ne dépend d'aucun groupe industriel. C'est une manière d'informer qui repose sur la coproduction de contenus entre des journalistes, des experts, des passionnés, des témoins, des blogueurs et tous les visiteurs du site. Les internautes peuvent participer à ce site en soumettant leurs idées, leurs contributions (pas trop longues), leurs réactions. C'est également un projet rédactionnel qui se veut ouvert à l'international, aux innovations et à la recherche de solutions. Nous sommes friands de tout sujet qui fait débat."

     

    2. Atelier des médias

     688692878.JPG

     

     

    Classement Alexa: 8 968

    Mon avis: Tout d'abord, une remarque: il est un peu surprenant de voir l'Atelier des médias deuxième de ce classement. A mon avis, cela est dû au fait qu'il bénéficie du soutien de RFI, auquel il est rattaché. Ce portail lui apporte sans doute beaucoup de trafic.

    Ce qui est intéressant dans ce projet, c'est qu'il est vraiment centré sur les utilisateurs, les internautes. Leur participation est requise. Autour d'une émission de radio, les internautes sont amnés à réagir, à apporter leurs contributions. Mieux, l'émission est préparé grâce à leur participation. 

    Comment ils se décrivent: "L'atelier des médias est une web-émission participative de Radio France Internationale. Vous rejoignez la communauté en ligne qui participe à l'élaboration du contenu de cette émission de radio hebdomadaire consacrée aux mutations en cours dans le monde des médias". 

     

    3. Le Post

    1142999804.JPG

     

     

    Classement Alexa: 13 150

    Mon avis: Je ne dois pas être dans la cible du Post (je suis trop vieux!). Ce site bordélique et il n'apporte aucune information exclusive. Ce n'est sans doute pas le but. Le but, c'est le participatif. Agréger un maximum d'utilisateurs venus pour des raisons diverses.

    Comment ils se décrivent: Le Site www.lepost.fr est un site d'information permettant à l'utilisateur, outre la consultation des contenus proposés, et sous réserve de son inscription préalable, de mettre en ligne, stocker, partager et commenter ses contenus personnels et les contenus collectifs. Chaque inscrit au Post.fr (ou "posteur") dispose d'un espace personnel où figure l'ensemble des articles et commentaires créés par l'inscrit.
     

    4. Agoravox 

    2089886764.JPG

     

     

    Classement Alexa: 19 476

    Mon avis: J'aime bien Agoravox, ou plutôt j'aimais bien. On se lasse assez vite des trolls qui y font la loi et des articles beaucoup trop polémiques. Mais Agoravox reste intéressant, car c'est une possibilité, pour un blogueur, de donner une audience importante à un billet republié sur ce site.

    Comment ils se décrivent: AgoraVox constitue l’une des premières initiatives européennes de "journalisme citoyen" à grande échelle complètement gratuite. AgoraVox est une plate-forme multimédia mise à la disposition de tous les citoyens qui souhaitent diffuser des informations inédites.

     

    5. Bakchich

    938382810.JPG

     

     

    Classement Alexa: 27 199

    Mon avis: Bakchich est un autre site qui s'est fait une réputation. Ce sont des informations exclusives, des interviews, de la vidéo. Des journalistes sont issus du Canard enchaîné, caution irremplaçable. J'aime beaucoup le ton et l'ergonomie de ce site. 

    Comment ils se décrivent: Depuis mai 2006, bakchich.info existe, irradie la Toile de bonheur et d’informations, et ravit chaque jour des lecteurs de plus en plus nombreux. Auréolés de gloire et accablés par un travail ingrat, les journalistes à l’origine de cette magie sans cesse renouvelée s’attellent à rendre hégémonique le jeune site.

     

    6. Arrêt sur images

    142915645.png

     

     

    Classement Alexa: 43 693 

    Mon avis: Le site d'ASI est payant. C'est pourquoi j'ai cessé de le suivre (y compris sa partie gratuite). J'aime bien Daniel Schneidermann, donc je pourrais bien payer pour le lire...

    Comment ils se décrivent: Le site d’@rrêt sur images prolonge l’émission du même nom, émission de relecture des images télévisées, créée par la chaîne publique de télévision France 5 en 1995, et supprimée en 2007.

     

    7.  De Source sûre

    1737900921.jpg

     

     

     

     

     

     

    Classement Alexa: 56 951

    Mon avis: Ce site me fait l'effet d'un sous Rue89. C'est très moche, raccoleur et la page est longue à charger. Ca ne me concerne pas, pour le moment. 

    Comment ils se décrivent: Nous sommes deux journalistes qui avons (aisément mais chèrement) convaincu deux amis financiers d'investir avec nous quelques centaines de milliers d'euros dans une start up après qu'on leur ai dit : nous allons créer un media d'actu permanent, un quotidien 100% Internet qui serait précisément celui qu'on aurait envie de lire soi-même, conçu en jetant par dessus bord toutes les pratiques et les habitudes, tout ce qu'on enseigne depuis des lustres sans plus savoir pourquoi.

    8. Café Babel

    1110845886.JPG

     

     

    Classement Alexa: 65 247

    Mon avis: Le côté européen de ce site est intéressant. A découvrir.

    Comment ils se décrivent: cafebabel.com, c'est surtout un réseau de rédactions locales qui réunit des jeunes de toute l'Europe et tend vers un seul but : contribuer à la formation d'une opinion publique européenne, en publiant le magazine cafebabel.com.
     

    9. Rezo

    1931362943.JPG

     

     

     

    Classement Alexa: 95 871

    Mon avis: J'ai classé rezo dans cette liste, même si c'est un site ancien et qu'il ne produit pas de contenu. Les rezoteurs pointent des articles qu'ils jugent intéressants. Et leur choix est toujours impeccable. Etre repris par rezo, c'est la gloire! Qui sont les rézoteurs? Il paraît que c'est une dizaine de sages qui vivent reclus dans la montagne. Enfin, presque. J'en connu une et elle est vachement balèze.

    Comment ils se décrivent: Tous les consultants vous le diront : sur Internet, la « killer application », c’est le portail. Un « business plan » en or, coco. Pas de journalistes, rien que de l’info industrielle, des milliers d’articles livrés en vrac, des robots qui remettent en forme des kilomètres de dépêches et qui ajoutent des bandeaux.Qu’est-ce qu’un portail ? Un « agrégateur de contenus », un point d’entrée incontournâââble de la Toile. Un site regroupant à lui seul tout un ensemble de « services », d’informations boursières et météorologiques, de liens vers de gentils partenaires, le tout agrémenté de bandeaux imbéciles tentant de faire de vous un investisseur malin, un téléchargeur de pizzas, un consommateur d’inutile.

     

    10. Mediapart

    730342107.JPG

     

     

    Classement Alexa: 96 894

    Mon avis: Finalement, Mediapart occupe une anonyme 10eme place. On en a beaucoup entendu parler. Sur le papier (comme on dit en foot) c'est la meilleure équipe. Plenel à la barre et une bande de journalistes réputés. Une ligne farouchement anti sarko. Je ne suis pas abonné à ce site payant. J'ai tort?

    Comment ils se décrivent: Mediapart est un Journal doublé d'un Club. C'est son originalité et sa force. Membres de ce Club, ses lecteurs ont la liberté de faire vivre le débat, de le susciter et de l'animer par leurs contributions, de l'organiser depuis leurs éditions collectives, de le prolonger dans leurs blogs individuels. 

     

    11. Isubway

    1837388412.jpg

     

     

    Classement Alexa: 141 155

    Mon avis: ISubway est composé de pro et de rédacteurs amateurs. Ce site est bien, mais il ne percute pas beaucoup. Ca manque de titres chocs et d'une délimitation claire des différentes rubriques. J'ajoute que les gens d'iSubway se mêlent régulièrement à nos réunions de blogueurs, ce qui est éminemment sympathique de leur part!

    Comment ils se décrivent: Composée d'une quarantaine de personnes, la rédaction "proam" d'iSubway recherche régulièrement de nouveaux collaborateurs pour participer régulièrement ou occasionnellement à l'info nouvelle génération. Professionnel, formé sur le tas ou novice : la rédaction d'iSubway se veut cosmopolite et ouverte à toutes les formes de collaborations à diverses échelles.

     

    12. Acrimed

    162370029.jpg

     

     

     

    Classement Alexa: 148 619

    Mon avis: Acrimed est un site de critique des médias. Donc, j'aurais pu éviter de le classer dans cette liste. Mais il m'a semblé indispensable de le faire car tout blogueur s'intéresse un peu à la critique des médias. Acrimed c'est le sérieux. Et si on se mêlait de critiquer acrimed? 

    Comment ils se décrivent: Née du mouvement social de 1995, dans la foulée de l’Appel à la solidarité avec les grévistes, notre association, pour remplir les fonctions d’un observatoire des médias s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante. 

     

    13. La Télé Libre

    2107230147.JPG

     

     

    Classement Alexa: 155 709

    Mon avis: J'ai pas mal suivi la Télé Libre pendant la présidentielle. Le projet est intéressant, car il vise à réunir différents video reporters autour de la personne de John Paul Lepers. La visibilité de ce site restenéammoins assez limitée.

    Comment ils se décrivent: Par définition, LaTéléLibre ne peut se construire autour de codes et de règles figées et contraignantes, nous devons néanmoins, si nous ne voulons pas devenir une « télé occupée », énoncer quelques fondements qui régissent l’esprit et le contenu des programmes de LaTéléLibre :- Les fondateurs de LaTéléLibre ont leurs opinions, souvent différentes, mais toujours compatibles. Quoiqu’il en soit, nous ne dépendons d’aucune chapelle politique, parti, syndicat, mouvance, organisation, groupuscule, société secrète ou association (Sauf celle des « Amis de LaTéléLibre » !), ni d’aucune communauté religieuse ou école de pensée philosophique, et sommes déterminés, quoi qu’il nous en coûte, à toujours préserver cette indépendance et ce pluralisme.- Nous sommes ouverts au monde, curieux de ce qu’il s’y passe et soucieux d’y vivre mieux ensemble, sans se soustraire au débat et à la confrontation, et toujours dans le respect démocratique des personnes et des idées.

     

    14. Cent papiers

    2028317381.jpg

     

     

     

     

    Classement Alexa: 220 075

    Mon avis: Ce site québecquois est basé sur le principe du "journalisme citoyen", comme Agoravox.

    Comment ils se décrivent: CentPapiers est une plateforme de journalisme civique : tous peuvent s’y inscrire et proposer des nouvelles.CentPapiers est un média libre, participatif et ouvert, à travers lequel le citoyen peut partager l’information comme bon lui semble. Entre mai 2006 et Juillet 2007, CentPapiers.com a couvert toute une panoplie du sujets d’actualité, soulevant les débats, grâce aux près de 1400 articles publiés par nos 250 rédacteurs inscrits, et lus par plus d’un demi millions de lecteurs !

     

    15. Nonfiction

    955850139.JPG

     

     

    Classement Alexa: 234 128

    Mon avis: Un très beau site. Des critiques de livres de très bonne qualité.

    Comment ils se décrivent: Le site NONFICTION.FR, LE PORTAIL DES LIVRES ET DES IDEES est un site d'actualité des idées et de critiques des livres animé par un collectif de chercheurs, de journalistes, de militants politiques, syndicaux et associatifs, de chefs d'entreprises et de créateurs de sites Internet. Il vise à renouer avec un journalisme intellectuel de qualité, à donner la parole à une nouvelle génération de chercheurs, à contribuer à moderniser les idées politiques progressistes, à défendre et valoriser les livres de sciences sociales et à ouvrir le monde des idées de notre pays à l'international.

     

    16. Obiwi

    81102098.JPG

     

     

     


    Classement Alexa: 257 318

    Mon avis: Un site qui propose aux internautes de s'exprimer sur des sujets qui les passionne. Je suis un peu sceptique quant à l'intérêt de la démarche: pourquoi ne pas, tout simplement, ouvrir un blog sur le sujet? La communauté, me répondrait-on, la communauté...

    Comment ils se décrivent: En m'inscrivant sur Obiwi, j'accède à des communautés où je pourrai valoriser et développer mon expertise. Je rejoins un réseau de connaisseurs pour partager mes passions. Je passe du statut de lecteur anonyme à celui de membre d'une communauté Obiwi, m'ouvrant ainsi les droits à la publication de contenus et à des services.

     

    17. Causeur

    1794059153.JPG

     

     

    Classement Alexa: 477 440

    Mon avis: Si vous aimez Elisabeth Lévy (c'est mon cas), retrouvez-la, avec ses copains tous un peu grinçants mais pleins d'esprits. C'est un site résolument 1.0. Moins interactif, y a pas...

    Comment ils se décrivent: Magazine où l'on parle, salon où l'on cause, Causeur est édité par Elisabeth Lévy et Gil Mihaely.

    18. Telos957392023.gif

     

     

     

     

    Classement Alexa: 651 329

    Mon avis: Des analyses très sérieuses. Une absence d'interactivité voulue.

    Comment ils se décrivent: Telos est une agence intellectuelle fondée en décembre 2005. Elle est présidée par Zaki Laïdi. Regroupant universitaires et professionnels, elle aspire à répercuter sans esprit partisan les grands débats mondiaux dans un espace français livré aux passions hexagonales. L’écart qui sépare la France des autres grands pays est devenu trop préoccupant pour que nous ne nous interrogions pas sur le narcissisme de nos petites différences et sur les moyens de s’en défaire.

     

    19. Six35

    1144465941.JPG

     

     

     

     

    Classement Alexa: 841 643

    Mon avis: Ce site diffuse des reportages vidéo. La Nicolas Voisin's touch, on aime ou on n'aime pas: moi j'aime bien, surtout quand il aborde des sujets sociaux peu traités par les grands médias. Il est confronté à une pour trouver un modèle économique et il a le mérite de poser la question de la viabilité (et de la reconnaissance) du travail des créateurs de contenu sur Internet.

    Comment ils se décrivent: Qu'est ce que le six35 ? C'est tous les jeudis un Magazine on-line alternatif, participatif, gratuit, citoyen, politique (rayez les mentions inutiles). Qui est à l'origine du JT du Web ? Nicolas Voisin, Pierre Abruzzini, Franz Vasseur, Sylvain Nawrocky et David Reguer. Entre autres. 

     

    20. Electron libre

    1109456945.JPG

     

     

    Classement Alexa: 2 244 100 

    Mon avis: Un site de qualité, malgré un desing un peu glaçant. Des papiers de fond, de la critique des médias, de la réflexion.

    Comment ils se décrivent: Le projet ElectronLibre est né le 20 décembre 2007. L’idée fondatrice est de réunir sur un même site un collectif de journalistes ; issus d’autres médias, pigistes ou bien débutants. Les sujets abordés dans les articles suivent au plus près l’actualité. Les thématiques vont des médias classiques à l’Internet en passant par les industries de la culture, comme la musique et le cinéma, mais tout aussi les jeux vidéos ou les nouvelles tendances. 

     

    21. Detox Info

    944361756.JPG

     

     

     

    Mon avis: Ce site va bientôt être lancé.

    Comment ils se décrivent: Detoxinfo.fr sera prochainement la première revue satirique en ligne sans publicité. Totalement indépendante, l’équipe de journalistes professionnels de detoxinfo.fr s’apprête à vous libérer des toxines du « pipoworld » et de sa « pipolitique ».

  • République des blogs

    La 20ème république des blogs c'est mercredi soir. J'y serai. Et vous?

  • La télépresidente, ou comment les médias ont fait la présidentielle

    514113788.jpgIl est intéressant de feuilleter La Téléprésidente*, de Philippe Guibert. Ce livre analyse le rôle de la télévision lors de la présidentielle, mais aussi des autres médias.

    UBM: le nerf de la guerre médiatique

    Intéressant de comparer les UBM (unités de bruit médiatique) des principaux candidats. A ce jeu là, Nicolas Sarkozy a été le mieux servi: de 1500 à 5000 UBM par jour, contre 1000 à 4500 pour Royal et de 300 à 3000 pour Bayrou. (Le Pen a fait plus d'UBM que Bayrou).

    Quelques remarques: 

    Dans la presse écrite, Sarkozy a bien été avantagé par rapport à Royal, comme nous l'avons noté à plusieurs reprise.

    • 4 journaux ont pris fait et cause pour Sarkozy (Figaro, Paris Match, JDD, La Provence) alors que Royal n'a été soutenue par aucun, si l'on se fie à la mesure des UBM positives et négatives.
    • 4 journaux ont critiqué Sarkozy (Libé, L'Huma, Marianne, Nouvel Obs) et 5 ont tapé sur Royal (Le Point, Le Figaro, France Soir, Va et Marianne)

    Des patrons de presse influents

    Mais, pour autant, l'auteur n'affirme pas que les médias ont roulé pour Sarkozy. Selon lui, "notre système médiatique est commandé par la demande plus que par l'offre: c'est un système suiviste." Autrement dit: les gens veulent du Sarkozy, on leur en vend.

    Je ne suis pas du tout d'accord avec cette thèse. Cette thèse ne va pas de soi. En effet, les patrons de journaux eux-mêms disent le contraire: pour eux la presse n'est pas un moyen de gagner de  d'argent (souvent elle en perd) mais uniquement d'augmenter son influence. C'est ce que dit Serge Dassault, c'est ce qu'affirme Bernard Arnault. De plus, certaines semaine Sarkozy est en couverture de tous les hebdo: peut-on alors affirmer que c'est la demande qui fait l'offre? 

    Les bourdes de Royal et les bobards de Sarkozy

    Les mesures d'UBM sont précieuses pour comprendre ce qui s'est passé. Vous vous souvenez du 14 janvier 2007, quand Sarkozy a lancé sa campagne? Le pic d'UBM a été énorme: Sarkozy passe de 1000 à 2000. Rien de semblable pour le lancement des  campagnes des autres candidats. Ils avaient choisi un candidat?

    Autre point intéressant: ce qu'on a appelé les bourdes de Ségolène Royal. Quand on y repense, c'était de la rigolade. On est allé lui chercher des poux dans la tête sur l'indépendance du Québec ou la bravitude. Pendant ce temps-là, Nicolas Sarkozy pouvait enchaîner les promesses électorales les plus folles sans être le moins du monde critiqué. Ainsi, la réduction de 4% PIB du taux des prélèvements obligatoires a pu faire tousser quelques économistes, mais pas les éditorialistes des grands médias. Devant Claire Chazal, il a pu énoncer une bourde énorme sans que cela choque.

    Et si Sarkozy re-fascinait en 2012?

    Bref, il n'est plus temps de "refaire le match". Aujourd'hui, les mêmes médias critiquent vertement un président qui les fascinait il y a exactement 8 mois. Quitte à l'encenser en 2012...

    * La Téléprésidente: lire la critique sur Nonfiction

    Si vous souhaitez un autre point de vue sur la question du rapport entre les journalistes et les politiques, allez chez Criticus.

  • Cabrel et Gabriel

    Francisseu Cabrel a changé. En mieux. La robe et l'échelle, son dernier titre, renouvelle son style de troubadour bucolique. Ces derniers temps, il s'auto parodiait. Là, on dirait qu'il s'est un peu biolayïsé. J'aime beaucoup

    Gilles Gabriel, c'est différent: une vidéo virale d'Alain Chabat pour annoncer le lancement d'un film. De la viralité de qualité. J'ai résisté longtemps avant de la diffuser... Ca rappelle les années 80. Je ne sais pas pourquoi, mais son blouson me fait penser à David et Jonathan. Et ce sera le bonus: Est-ce que tu viens pour les vacances?

  • CDLM dans Libé

    655413323.JPGTiens, il paraît que j'étais cité dans Libération (version papier) hier. Je l'ai appris par un commentateur et un mail de l'ami Filaplomb, que je me permets de reproduire ici:

    " Salut Eric

    Tu sais que tu es cite dans le libe d'hier ?
    Il y a O16oeufs aussi !

    C'est drole je lisais ca gare Montparnasse, entre Bruxelles et Toulouse
    et je me disais, comme Fanette, quand meme, ils pourraient t'embaucher ces gens !!!

    :-)"
     
    Laurent Joffrin, si tu m'entends...
    Ceci dit, merci à Libé d'avoir cité ce modeste blog.
     
    (PS: et merci à Sarfofrance d'avoir mis en lumière un de mes commentaires)
  • Parlécrit

    "Les SMS, les e-mails, les blogs, les commentaires sur Facebook... Ce type de communication électronique, pour une vaste majorité (60%) d’adolescents américains, ce n’est pas vraiment de l’écriture". (Libé _ Ecrans)

    Quel mot employer pour désigner cette langue relâchée de la discussion sur le net?

    Clavardage est le plus connu.

    Je propose "parlécrit", mot valise. Je croyais avoir inventé ce mot, mais une rapide recherche m'apprend que c'est le linguiste Jacques Anis qui a introduit ce terme en 1999. 

  • La précarité rend mystique (ou l'inverse?) (3)

    1920481348.jpg

    Ce billet est le dernier d'une série de trois. Il part d'une question simple: pourquoi Nicolas Sarkozy veut-il à tout prix  instrumentaliser la religion? La question doit être prise au sérieux.   (Le billet premier est ici et le deuxième là)

    Quand on parle de mystique, on pense forcément à Nicolas Sarkozy. La religion, il en parle sans arrêt. Je pense qu'il faut le prendre au sérieux sur ce sujet.

    Pourquoi Nicolas Sarkozy met-il la religion à toutes les sauces? Pourquoi a-t-il écrit deux livres* sur la religion? Pourquoi a-t-il créé le conseil du culte musulman? Pourquoi s'est-il fait filmer de nombreuses fois en compagnies de rabbins? Pourquoi a-t-il baisé la main du pape et prononcé son discours de Latran?

    Opium du peuple pour les banlieues

    Avonçons une explication relativement simple et classique. Pour lui, la religion doit remplir son rôle d'opium du peuple. Il l'a dit à plusieurs reprises.

    Ainsi, dans les banlieues, les religieux pourront suppléer au manque d'assistantes sociales. Avec, en plus, ce "supplément d'âme" du religieux. Cette fameuse supériorité du curé sur l'instituteur, énoncée par le chef de l'Etat dans un curieux discours.

    De tels discours confortent les religieux. C'est un feu vert pour une contre-offensive de ces conservateurs. Les militants anti IVG, anti gay, par exemple, peuvent espérer être mieux entendu. Régression assurée.

    L'économie mondialisée fait des victimes. Pour ces "déchets" de la société capitaliste, comme les désigne, pour dénoncer leur situation, le sociologue Zygmunt Bauman, il ne reste plus qu'à se trouver un dieu, une religion ou une drogue pour oublier. C'est, du moins, le point de vue des conservateurs, auxquels Sarkozy emprunte l'idéologie, comme l'avait remarquablement démontré Serge Halimi.

    Mystique de mauvais aloi

    La mystique de mauvaise aloi, ce sont aussi les sectes. Ne pas sous estimer le sujet, ne pas l'occulter non plus. Dans le domaine, Nicolas Sarkozy a toujours été très ambigu: pas de condamnation ferme des sectes. Un laisser faire très libéral.

    On peut lire à ce sujet ce rapport, publié en 2004. Il émane de la Miviludes, organisme chargé de lutter contre les dérives sectaires.

    Ce qui me paraît intéressant dans ce document, c'est l'analyse des doctrines qui soutendent l'ultra-libéralisme. La religion y joue un rôle de consolation, d'opium du peuple.

    L'auteur écrit notamment: "Un faisceau de présomptions tend à montrer que le Pouvoir institué au sommet par les élections législatives et présidentielles de 2002 essaie d'instrumenter les religions, les sectes et la nébuleuse New Age" 

    Sans chercher à voir des complots là où il n'y en a pas, il faudrait être aveugle pour ne pas, tout simplement, s'interroger sur le rôle joué par les religions dans l'action politique de la droite, et notamment de Nicolas Sarkozy.

    Communication et injonctions paradoxales

    Autre point intéressant de la stratégie de communication de Nicolas Sarkozy (et de la droite depuis 2002): les injonctions paradoxales, le recours au double discours, comme je l'avais déjà évoqué.

    "Le recours au double message contradictoire et aux injonctions paradoxales, l'usage du double bind, semble apparaître comme une technique de communication politique du gouvernement actuel."

    L'exemple le plus frappant de cette politique du double discours, c'est d'un côté on fait un Grenelle de l'Environnement et de l'autre le rapport Attali. 

    Novlangue officielle

    L'analyse de Laurent Fabius me paraît pertinente: "Ce qui me frappe aussi, c’est la novlangue officielle, cette communication érigée en propagande. " (24 novembre 2007)

    Ainsi, si Nicolas Sarkozy essaie de modifier la loi de 1905 sur la laïcité (comme il en a plusieurs fois exprimé le souhait), dirons-nous que ça n'a aucune importance?

     

    * Son premier livre, sur Mendel, et son livre sur la religion et la république

  • Il a osé le dire

    De l'interview du chef de l'Etat, nous retiendrons cette phrase mémorable: "Est-ce qu'on peut bouger ce pays sans que ça provoque des mouvements ?"
     (Le Monde

    Réponse: non. Si on bouge, il y a mouvement. Et si on arrête de s'agiter, qu'est-ce qui se passe?

    Rue Mouffetard

  • La précarité rend mystique (ou l'inverse?) (2)

    607128247.jpg

    Ce billet est le deuxième d'une série de trois. Il part d'une interrogation sur une époque que je n'ai pas connue: Mai 68. Une aspiration à vivre autrement se faisait jour. Une forme de mystique. Et puis s'est produit un "coup de barre à droite": le patronat a réagi. Comme par miracle est apparu le chômage de masse. Mais aujourd'hui que reste-t-il de ces aspirations nos réalisées? (Le billet premier est ici).

    Dans le précédent billet, nous avons vu que la précarité pouvait rendre mystique. Mais l'inverse est peut-être vrai. Le mysticisme ne nous aurait-il pas conduit à la société de précarité?

    Pendant les années 60, les pays industrialisés connaissaient le plein emploi. La mystique n'avait donc pas sa place. L'activité et le matérialisme battaient leur plein.

    Il faut croire que les esprits eurent envie d'autre chose. On a vu ce que ça a donné: en France, Mai 68. La liberté et l'imagination au pouvoir.

    La révolte prit un caractère spirituel très marqué. Dans les champs du Larzac ou les rues de Paris, cela prit des formes très variées. Les personnes de moins de 30 ans jugent sans doute ridicules ces manifestations convenues de mysticisme un peu frelaté.

    Le patronat a vite réagi. Puisque les salariés rêvaient de liberté, on allait leur en offrir. De l'autonomie en veux-tu en voilà. De l'empowerment pour tout le monde. Chacun son projet et dieu (et le marché) reconnaitra les siens.

    C'est ainsi que la mystique a créé la précarité.

  • La précarité rend mystique (ou l'inverse?) (1)

    1723430648.jpg

    Ce billet est le premier d'une série de trois. Il part d'une interrogation: que peut bien faire un travailleur précaire ou un chômeur de longue durée de son temps libre? Déprimer, gamberger, se saouler ou devenir mystique malgré lui? (le deuxième billet est ici)

    Je n'ai pas assez étudié la question, mais il semblerait que les mutations techniques nous conduisent vers une réduction du temps de travail. Ou tout du moins, une discontinuité du temps de travail. En clair, la précarité pour certains (par pour tous, rassurez-vous!) Lisez André Gorz, cet auteur qui a théorisé notamment la sortie du salariat.

    Ce temps de travail discontinu, avec des périodes de chômage, de formation, des reconversions professionnelles, peuvent être éminemment fructueux. L'individu et son développement est au centre du travail. toutes ses capacités sont requises par un monde du travail qui exige toujours plus des individus.

    Sans aller jusqu'à parler de mystique (le mot est trop fort), on peut toutefois affirmer que le travail sur soi, le développement de la personnalité, sont des clés de la réussite professionnelle. Les entreprises exigent des travailleurs, en plus de savoir faire et de compétences, un savoir être efficace.

    Par conséquent, la psychologie, le développement de soi, sont devenus des préoccupations incontournables.

    Et la mystique dans tout ça? Poussé à son extrême, la recherche de soi conduit à la mystique. Vous avez sans doute dans votre entourage un étudiant monté en graine qui passe son temps dans sa salle de bain? Sans parler de ceux qui vivent devant leur écran d'ordinateur. Platon et Nietzsche sont des voies choisies par d'autres. Les temps de chômage se meublent comme on peut: atteindre l'extase mystique est une façon de passer le temps...

    A se demander si la précarité ne pousse pas vers la philosophie. L'étudiant attardé, devenu chercheur d'un emploi toujours plus diaphane, se lance à la poursuite du graal spirituel. Les guichets de l'ANPE ouvrent sur la caverne de platon.

    (billet republié sur équilibre précaire)

  • 9 conseils faciles pour augmenter le trafic de votre blog

    1. Suivez des blogs et commentez-les

    2. Publiez des billets avec des infos solides et un titre avec des mots clés bien choisis (lire Irène Delse et son billet sur la tapisserie de Bayeux)

    3. Ecrivez un billet polémique, en prenant clairement parti et énervez-vous comme Jegoun!

    4. Ajoutez l'URL de votre blog à la signature de vos e-mails

    5. Lisez et citez d'autres blogs, parce qu'ils sont bons, pas en pensant qu'ils peuvent vous citer

    6. Publiez plus de billets

    7. La communauté: intégrez une communauté de blogueur, rencontrez des blogueurs et soyez attentif à la communauté de vos lecteurs

    8. Republiez vos articles sur d'autres sites: Agoravox, Le Post, Cozop, Bellaciao, etc.

    9. Inscrivez-vous sur twitter

    (D'autres conseils ici, en anglais)

  • Questions aux lecteurs: métier et vocation

    Aujourd'hui, trois questions à vous poser. Je voudrais vous interroger les questions du métier et de la vocation.

    Les questions sont ici. Réponses libres.

    • Cette étude est entièrement anonyme
    • Les résultats seront publiés dans quelques jours