Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Crise dans les médias - Page 9

  • Se faire recruter grâce à Internet

    Une présentation fort bien faite d'Emilie Eogez.

  • Chatter sur Twitter: "journalistes s'abstenir!"

    Vendredi dernier, le Dalaï lama a chatté avec des internautes chinois (Mashable). Twitter est censuré en Chine, mais les internautes peuvent y avoir accès avec des applications tierces.

    Cette discussion est un exemple de désintermédiation permise par les médias sociaux. La personne communique directement avec son audience, sans journalistes pour effectuer la médiation.

    Sébastien Chabal a aussi organisé son chat sur Twitter (Starwizz). Et il a insisté sur ce point: "journalistes, merci s'abstenir".

    Reste à savoir si les personnalités ont à gagner en organisant sans interdémédiaire leur relation avec le public. Ca n'est pas évident, surtout en cas de communication de crise.

    chabal.jpg

     

  • Lady Gaga, TF1 et Youtube

    gaga tf1.jpg

    Lady Gaga, qui est concert en France, a donné une interview à TF1. Une image sobre sur fond noir (avec le logo de la chaine grisé), un discours lisse. Contraste avec le personnage coloré et hirsute que l'on connaît.

    Ce qui frappe dans cette interview, c'est le nombre de référence à la religion et au féminisme. Lady Gaga se décrit: "Je suis une jeune fille catholique qui veut que son père soit fier d'elle."

    Adolescente, elle se sentait différente, rejetée. Elle priait, nous dit-elle: "Seigneur torture-moi, comme tu as torturé Mike Jagger, David Bowie, Andy Warhol".

    Elle a aussi parlé de sexe, de célébrité, et de féminisme: "La culture gay est l'essence même de ce que je suis et je me battrais pour les femmes et la communauté gay jusqu'à ma mort".

    Cette apparition dans le média "décevant" va de pair avec la publication de dizaines de vidéos d'amateurs diffusées sur Youtube. Toutes ces vidéos sont prises lors des concerts à Bercy, où à la sortie de l'hôtel où dormait la chanteuse. En revanche, Lady Gaga n'a rien Tweetté sur son passage en France.

  • Un sénateur s'attaque à l'anonymat des blogueurs

    Le sénateur Jean Louis MASSON a déposé une proposition de loi visant à identifier les auteurs des sites d'informations et des blogs. En théorie, les blogueurs seraient soumis aux mêmes obligations que les professionnels: leur identité devrait être déclarée sur leur blog. Voici un extrait de sa proposition:

    "Dans cet esprit, au titre des « bonnes pratiques », la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) conseille à tout « blogueur » de prendre toutes les mesures permettant l'exercice du droit de réponse, ce qui se ramène, en pratique, à mettre à la disposition des lecteurs du blog une adresse électronique permettant de contacter la personne responsable du site.

    Face aux nouveaux défis d'internet, ces recommandations de bon sens méritent aujourd'hui d'être prolongées en étendant aux éditeurs non professionnels de sites internet, et en particulier aux « blogueurs », les obligations d'identification requises des professionnels. L'article unique de la présente proposition met en oeuvre cette idée en prévoyant, par mesure de simplification, d'assimiler l'éditeur non professionnel au directeur de la publication.

    Conformément aux recommandations de la CNIL, cet article prévoit également d'introduire explicitement l'obligation de fournir une adresse électronique pour faciliter le droit de réponse. Il met ainsi un terme à la distinction devenue, en pratique, largement inopérante entre éditeurs de sites professionnels et non professionnels.

    Tel est l'objet de la présente proposition de loi qu'il vous est demandé d'adopter."

    Mais en pratique pensez-vous que la proposition de loi de M. Masson soit 1) souhaitable 2) réalisable?

    (trouvé chez Authueil)

  • Qu'est-ce qu'un bon article? (1)

    Qu'est-ce qu'un bon article?

    Un article qui est lu?

    • Dans ce cas, l'article que je viens de publier en est un. Il a attiré des centaines de lecteurs. Mais, à mon avis ce n'est pas un bon article... Juste une blague. Du buzz. Comme le dit Guy, ce qui fait le buzz, ce n'est pas le contenu le plus intéressant.
    • Cet article, en revanche, m'a demandé des heures d'écriture. Il a été lu par quelques dizaines de lecteurs. Pour autant, je suis content de l'avoir écrit.
    • Enfin, un de mes billets a été repris dans la revue de web du Monde. Je me suis dit: serait-ce un bon article? Je l'ai écrit dans le style de Seth Godin: article bref où on développe une idée en peu de mots. Mais de là à parler de bon article!

    Thierry Crouzet constate: "la blogosphère s’assèche par manque de motivation des blogueurs, par manque de récompenses, par une trop grande attirance pour les médias traditionnels, par le refus d’être auteur et de s’engager dans la création d’une œuvre originale, ce qui implique un lent processus de maturation et d’inévitables traversées du désert."

    Je pense qu'il a raison sur le manque de motivation, mais tort sur l'"assèchement"! L'expression de citoyens sur Internet n'en est qu'à ses débuts.

    Il y a plein d'auteurs! Tous, comme Nicolas, ont chevillée au corps une véritable rage de l'expression, lui qui écrit:

    "Je n’ai jamais prétendu croire en une quelconque utilité des blogs politiques à part me permettre d’y balancer la rage dont au sujet de laquelle je déborde."

    (à suivre)

  • Comment écrire un billet en 10 secondes grace à Twitter search

    Ecrire un billet de blog c'est facile! Vous rentrez un mot clé bien choisi dans le moteur de recherche de Twitter, vous appuyez sur Entrée et hop, vous faites une capture d'écran.

    Exemple: avec les mots "10 conseils". Vous obtenez un bel article avec des conseils pour les entrepreneurs.

    Mais vous pouvez le faire avec "comment faire" ou avec "justin bieber" ou "lady gaga" ou "apéro géant". A chaque fois, le résultat est étonnant.

    10 conseils.JPG ou
  • Le Huffington Post a 5 ans

    HufPo.jpg

    Le Huffington Post est sans doute le site d'information indépendant le plus visité. Il attire chaque mois 12,3 millions de visiteurs uniques (source: Comscore), soit plus que le Wall Street Journal et presque autant que le New York Times.

    (source: Business insider)

  • Les médias en France: une chronologie

    Le magazine Le débat propose sur son site une chronologie des médias en France (1953-2005). A télécharger.

    Cette chronologie de l'histoire des médias en France depuis 1953, établie par Bénédicte Delorme-Montini, complète la chronologie de la vie intellectuelle française qu'on peut trouver sur le même site sous le titre L'Aventure des idées. Une version abrégée est parue dans le n° 139 (mars-avril 2006) du Débat.

  • Des informations en Chine

    Vous connaissez peut-être ce blog d'une jeune journaliste travaillant pour un média d'Etat chinois, comme elle l'écrit dans sa présentation. Aujourd'hui, elle y publie quelques articles qu'elle a lu et qui sont "représentatifs de l'information comme elle est conçue en Chine : chiffrée, positive, diplomatique, emphatique, officielle, ennuyeuse, répétitive, langue de bois et pas réactive pour un sou... "

  • Extension du domaine du people

    zahia express.jpg

    Laurence Pieau, rédactrice en chef de Closer, déplore la baisse des ventes des magazines people (dans L'Express). Et ce malgré l'arrivée de nouveau titres: "Grazia", "Envy" et "Be"... (Le Monde)

    Pour elle, il y a une cause à cela: les médias classiques marchent sur leurs plate-bandes. Tous font du people.

    Ainsi, comme l'explique Neila Latrous sur son blog, les médias dits "sérieux", jouent un double jeu: d'un côté utiliser le people pour augmenter les ventes, de l'autre critiquer la presse people quand elle dérape.

    Le problème survient quand la presse dite sérieuse dérape à son tour: ainsi quand l'Express, croyant faire un beau coup qui n'en était pas un publia malencontreusement les coordonnées d'une escort girl, qui étaient sensées rester privées.

  • Trouver un job pour 6$ grâce à Google

    C'est le dernier conte de fée raconté sur le net...