15 février 2010

Chatroulette: Parler avec n'importe qui

Chatroulette: le nom dit bien ce qu'il veut dire. C'est un chat et ça marche comme la roulette russe, c'est-à-dire au hasard. On discute avec webcam avec n'importe qui à travers le monde. Chacun se filme et découvre au hasard son interlocuteur du moment, et s'il veut changer, il appuie sur Next.

Le résultat est souvent trash. Les personnes se filment dans toutes les positions ou avec un masque sur la tête. Bref, le jeu (interdit au moins de 16 ans) est mi exhibitionniste mi voyeuriste.

J'ai essayé, comme tout le monde, et j'ai trouvé ça peu intéressant mais déconcertant.

Le créateur de Chatroulette est Andrey Ternovskiy, un russe de 17 ans, selon le New York Times.

Un petit frisson

Un petit frisson de transgression parcourt la personne qui se connecte à ce service.

Enfin, ce qui me parait intéressant (et effrayant) dans ce site, c'est que, pour la première fois, on nous propose de "parler avec n'importe qui". Et, soi-même, on est traité comme "n'importe qui" (ce qui rappelle le slogan de Rémi Gaillard).

Amour liquide

Parler avec n'importe qui, se connecter, se déconnecter, ne pas s'engager dans une relation: on reconnaît là la thèse de Zygmunt Baumann, dans la Vie liquide.

La vie liquide, c'est une vie où tout change, où une habitude laisse place à une autre. Un produit est tout de suite remplacé par un autre. Et même les relations entre les personnes suivent ce rythme. Ces nouveaux rapports sociaux, comme les appelle Laurent  Enzo François, sont extrêmement précaires. Donc, liquides.

320.jpg


Anti Facebook

Avec Chatroulette, il nous est donc permis d'expérimenter la liquidité absolue des rapports humain. Je prends, je teste, je jette. Un moraliste du XVIIe siècle trouverait cela effroyable!

Facebook, en revanche, nous avait habitué à la notion de statut (et de statusphère). Sur Facebook, chacun a une statut, avec son vrai nom, sa photo et tous les éléments de son identité. Cela confère à ce site une apparence de solidité. D'ailleurs sur Facebook, on discute avec un cercle restreint d'amis. C'est plus rassurant.

Cela dit, chatroulette n'a rien inventé. Vous connaissez sans doute des dizaines de services basés sur ce principe. Par son côté trash il rappelle des sites comme 4chan.org. Mais je ne pense pas que ça ira au-delà du buzz et de la curiosité. Qui a envie d'être pris pour n'importe qui?

Un projet lancé pour le plaisir

Le créateur du site n'avait pas d'idée précise au départ. Agé de 17 ans, il a codé lui-même le programme.

"J’ai créé ce projet pour m’amuser. Au début, je n’avais pas d’objectif commercial. Je l’ai créé récemment. J’étais et je suis toujours moi-même un adolescent, c’est pour ça que je sentais ce que les autres adolescents voulaient voir sur Internet. J’aimais moi-même parler à des amis avec Skype en utilisant un micro et une webcam. Mais finalement on s’est lassé de se parler les uns les autres. J’ai donc décidé de créer un petit site pour moi et mes amis où nous pourrions nous connecter aléatoirement avec d’autres gens.

Cela n’a pas été si facile pour moi de le créer, mais je code depuis l’âge de 11 ans (grâce à mon père qui m’a amené tôt sur le web - la plupart des mes connaissances viennent de là). (traduction Owni)

photo: nymag

 

Lien permanent | Commentaires (22) |

Commentaires

Je crois que le site peut encore beaucoup évoluer pout remédier aux travers qui te dérangent (système de rating d'utilisateur par exemple). On y voit aussi des. trucs sympas.
En attendant, le fondateur suscite déjà la curiosité de Vc comme Fred Wilson...

Écrit par : Stan | 15 février 2010

@Stan,

Oui, dans ce cas ce serait un système de chat opérationnel. L'idée est décapante!

Écrit par : Eric | 15 février 2010

Tu as essayé ?

Écrit par : Nicolas | 15 février 2010

lol, le rating user n'empêche pas l'anonymat et l'aléatoire du système qui fait sa force ;)

Écrit par : Stan | 15 février 2010

@Nicolas,

Oui, comme je l'écris. Le premier gusse que j'ai vu ne montrait pas son visage. Après, c'était des types comme moi qui regardaient leur caméra sans comprendre ce qui se passait. Marrant, sans plus.

@Stan,

Il faudrait faire des groupes, des listes pour réduire la part d'aléatoire. Mais on retomberait sur des trucs qui existent déjà, sans doute.

Écrit par : Eric | 15 février 2010

Eric,

Arg ! Comme d'hab, en arrivant à la fin du billet, j'avais oublié le début...

Écrit par : Nicolas | 15 février 2010

Chatroulette = sérendipité vidéo et sociale ?

Écrit par : [Enikao] | 15 février 2010

@Enikao,

Oui, beaucoup de sérendipité. Un peu de poésie surréaliste. Beaucoup de trash.

Écrit par : Eric | 15 février 2010

Alors comme ça chatroulette est la nouvelle tendance. Ca fait comme le baiser de Lelouch sur la plage de Deauville, les uns courant vers les autres au hasard d'un baiser, sauf qu'ici on cause. C'est beau la poésie.

Écrit par : lediazec | 15 février 2010

@Enikao

hmmm sérendipité, ce n'est pas le hasard absolu... ;-)

cf : http://www.internetactu.net/2009/07/16/a-propos-de-la-serendipite/

Mais oui, c'est bien ce qui pourrait être intéressant dans le concept.

Écrit par : Stan | 15 février 2010

@Stan,

Merci pour l'info.

Écrit par : Eric | 15 février 2010

C'est une très bonne idée de base, je me suis bien marrée en essayant, le gros probleme, c'est les dérives que les gens mal intentionnés peuvent en faire. Comme ces enfants qui peuvent tomber sur des personnes se masturbant. A part ça, j'ai adoré parlé avec des gens du monde entier, leur sourire, leur rire.

Écrit par : Helene | 15 février 2010

@Helene,

Le service est interdit au moins de 16 ans, donc les enfants ne devraient pas y avoir accès!

Oui, le fait de voir des gens du monde entier est très dépaysant et étrange.

Écrit par : Eric | 15 février 2010

Intégrer ça à Facebook serait intéressant, ça augmenterait drastiquement la pudeur des participants (cyber-réputation) et augmenterait la durée des échanges et leur qualité.

Écrit par : buzz | 15 février 2010

Avec quelques améliorations, il es possible de rendre se systeme bien meilleur !

2 Chatroulette différent, 1 pour les - de 18ans et un autre pour les adultes ( avec un message d'avertissement sur le 2eme précisant bien que le contenue peut choquez !

Le systeme de rating es très bien.

Un systeme de bannissement d'IP

Écrit par : Damien | 16 février 2010

Je ne sais pas pourquoi ça ne fonctionne pas sur mon Mac !

Je suis assez intrigué par cette recherche de contact au hasard, sur le sens que ça a…
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 16 février 2010

@Buzz,

Oui, ça peut être l'idée.


@Damien,

Je ne sais pas.

@Poireau,

Sur Mac, je ne sais pas si ça marche, tu as une webcam intégrée?

Écrit par : Eric | 16 février 2010

C'est plus chat-bite que chatroulette !

Ne laissez pas un enfant devant, il y a une bite toutes les quinze secondes !

Écrit par : LA MACHINE A ECRIRE | 16 février 2010

@La machine à écrire,

Le site est interdit aux moins de 16 ans.

Écrit par : Eric | 17 février 2010

Expérience sur chatroulette.
Beaucoup d'adolescents, mais pas seulement.
Presque impossible de pouvoir discuter ("chatter").
Le slogan, pour les mecs : on veut voir des seins !
Les plus jeunes, des enfants écrivent boobs.
Les ados et les jeunes adultes, tits.

J'ai monté un dispositif avec ma webcam qui reproduit dans l'image du haut, celle du "stranger" aléatoire, l'image de celui qui recherche. Il se retrouve ainsi face à lui-même, l'autre !

Devant leur double portrait, le leur et leur reflet dans l'autre, beaucoup croyant à une erreur appuient sur la touche F9. Une sorte de fuite devant l'absurde.

D'autres, assez nombreux, interloqués, bougent leur webcam pour vérifier si l'autre reproduit les images. Ou bien, ils font des mouvements que les deux écrans, évidemment, reproduisent.

J'interviens alors en écrivant bonjour (Hi). Certains discutent, un peu, ceux, sans doute, qui ne sont pas dérangés par leur propre image donnée comme celle de l'autre.

Si j'ai le temps, je me présente comme leur jumeau dans un monde parallèle.
En général, ils rient rassurés : c'est une plaisanterie ! Ils me font un signe, je montre mon pousse levé. Ils décrochent.

L'un a tenu sans problème devant son portrait en étranger.
Si je suis son jumeau, comme s'appelle-t-il ! Pragmatique.
J'ai éludé en renvoyant une autre question anodine :
Suis-je un bon portrait e lui ?
Il bouge sa caméra afin qu'on voit une jeune femme de dos !
Il a écrit. Et ça, tu l'as aussi dans ton monde parallèle ?
Que pouvais-je répondre ? Surtout une bêtise du même acabit.
Surtout ne rien solliciter !

Enfin, il a écrit : mais je connais très bien, salut, je cherche quelqu'un d'autre.

Écrit par : Égide | 17 février 2010

Bonjour, j'aime beaucoup votre blog très instructif et mis à jour régulièrement.

Je me permet de poster un lien ici pour vous faire découvrir la version française de chatourlette http://www.camtoya.com

Ce site propose surtout un gros plus comparé à chat roulette, il s'agit de la géolocalisation partout en France et dans les pays francophones.

Pour dialoguer et faire des rencontres qu'elles soient amicales ou amoureuses on peut envisager de nombreuses nouvelles possibilités de prise de contact de cette façon.

Écrit par : Emilie | 20 mars 2010

Titre réaliste " avec n'importe qui " xD On tombe parfois vraiment sur des gens bizarre.

Écrit par : chatroulette | 02 novembre 2010

Écrire un commentaire